Pain au chocolat ou chocolatine ?

Pain au chocolat ou chocolatine

Comme c’est souvent le cas dans de nombreux pays, le terme désignant une recette culinaire peut varier d’un pays à un autre ou même d’une région à une autre. Ces débats sur les divergences d’appellation provoquent souvent des malentendus allant jusqu’à faire naître une véritable polémique comme c’est le cas pour le pain au chocolat et la chocolatine. Même si dans les faits, il ne s’agit que de nourriture, il est important d’aller vers une appellation uniforme pour éviter tout quiproquo. Nous expliquons quel est le véritable nom de cette viennoiserie.

Le terme le plus utilisé

Dans la guerre qui les oppose, les sondages sur le pain au chocolat à la chocolatine ont démontré que le mot le plus utilisé par la majorité des cas en Hexagone est « pain au chocolat ». Par contre, le terme « chocolatine » est l’apanage des villes de Toulouse et de Bordeaux.

En Belgique, le mot le plus utilisé est le mot « Coque au chocolat », mais il est généralement remplacé par le mot « pain au chocolat ». Par contre, au Canada dans la province du Québec, c’est le mot chocolatine qui est prédominant.

Cependant, en se basant sur la masse démographique, c’est le pain au chocolat qui est le terme le plus utilisé.

Retour aux origines de cette viennoiserie

Le terme pour désigner cette viennoiserie vient d’une période de relation bilatérale fructueuse entre la France et l’Autriche. Durant cette période, les échanges culturels étant au plus fort, la première « Boulangerie viennoise » s’installe en France en 1830, sous la direction d’un Autrichien Auguste Zang. Il fait ainsi connaître en France de nombreuses viennoiseries parmi lesquels le « Schokoladencroissant » qui sera simplifié par la suite en « Chocolatine ».

En effet, avec le temps, le mot « Schokoladencroissant » est devenu peu à peu « Schokoladen » puis « Chocolatine ». Cependant, ce que les boulangers autrichiens appellent « pain au chocolat » est différent, il ressemble à notre cake au chocolat et est appelé le « Schokoladebrot ».

Quel est le terme technique le plus adapté ?

En rentrant dans les écoles de pâtisserie, on se rend compte que durant les cours, on enseigne la fabrication du pain au chocolat. Dans ce cas, il faut reconnaître que le pain au chocolat est le terme technique reconnu.

Mais si on rentre dans les considérations techniques, la composition de cette viennoiserie est faite à partir de pâte levée feuilletée tandis que le mot pain désigne la pâte à pain au lait ou encore la pâte à brioche, ce qui n’est pas le cas ici.

Au vu de la recette du pain au chocolat ou  chocolatine, selon comment vous préférez nommez la viennoiserie, on constate qu’elle ne respecte pas les conditions pour avoir la dénomination de pain, comme on peut le faire pour le pain au lait. Dans ce cas, deux solutions sont possibles, soit le pain au chocolat est une exception, soit il doit tout simplement être renommé « la chocolatine » à cause de la présence de la pâte feuilletée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *